Le traitement

Le traitement médical

Le traitement sera médical au début, avec une mise au repos et un traitement par anti-inflammatoires et antalgiques. Celui-ci ne doit pas masquer l’aggravation des lésions articulaires. La rééducation doit être très douce, car elle risque de forcer sur le conflit ne faisant que l’aggraver. En cas d’inefficacité après 3 à 6 mois, le traitement chirurgical est proposé afin d’éviter une aggravation notable des lésions.

 

Le traitement chirurgical

Il consistera à faire disparaître le conflit entre la tête fémorale et le cotyle, soit en reséquant la « bosse céphalique » (si effet came), soit par une ostéotomie du rebord antérieur du cotyle (si effets pince), ou les deux. Souvent il faudra associer un geste de réinsertion du labrum. Cette chirurgie peut-être réalisée à ciel ouvert le plus souvent par des voies mini-invasives antérieures (Hueter) ou antéro-latérales (Rötinger), mais aussi par chirurgie arthroscopique, qui permet de réséquer la bosse céphalique assez facilement. Les suites sont simples le plus souvent et cela permet d’éviter l’apparition d’une arthrose à terme.

 

Sur le même sujet :