Le diagnostic de l’arthrose de hanche (coxarthrose)

Votre médecin ou votre chirurgien en vous examinant pourra apprécier :

  • La localisation de votre douleur : au niveau de l’aine, de la fesse, parfois descendant dans la cuisse ou au niveau la face externe de la hanche. Parfois, il peut s’agir d’une douleur isolée de votre genou.
  • L’intensité de la douleur (le nombre de prises de médicaments nécessaire pour la calmer, la limitation des distances parcourues en marchant, un réveil nocturne parfois, etc.).
  • La marche qui se modifie et entraîne une boiterie, ce qui peut avoir un retentissement sur le genou sous-jacent, l’autre hanche, ou la colonne vertébrale ;

En vous examinant, il recherchera une limitation des amplitudes articulaires et le déclenchement d’une douleur lors de certains mouvements.

La radiographie permettra de faire le diagnostic. Elle ne montre pas le cartilage, mais une diminution de l’espace normal entre deux os. Ce pincement articulaire entre le bassin et la tête du fémur signe la diminution, voire la disparition du cartilage articulaire. Par ailleurs, il sera possible de voir les ostéophytes, et les modifications de la forme des os (notamment la tête du fémur).

Il est rarement nécessaire de faire appel à des techniques plus importantes comme le scanner ou l’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) qui permettent d’apprécier l’état du cartilage et des muscles.

 

Sur le même sujet