Les différents types de prothèse de hanche

De très nombreux modèles de prothèses de hanche existent, différents principalement par les matériaux utilisés, le type d'ancrage à l'os, et le couple de frottement.

Nous utilisons le plus souvent des prothèses de hanche en titane, non cimentées. Mais leur utilisation dépend de la qualité de l'os. Si l'os est fragile, la prothèse de hanche sera fixée par du ciment chirurgical : on parlera de prothèse de hanche cimentée.

Le couple de frottement d'une prothèse de hanche correspond aux matériaux utilisés au niveau de la partie mobile de la prothèse. L'usure de la prothèse et donc sa durée de vie, dépendra de ce couple de frottement. Le choix du couple de frottement dépendra principalement de l'âge du patient.

Pour des patients de moins de 70 ans nous utilisons des prothèses de hanche avec un couple alumine/alumine dont l'usure est quasi nulle et ne donne pas de débris. Les céramiques utilisées sont récentes et présentent un risque de fracture extrêmement faible.

Pour des patients plus âgés, nous utilisons des prothèses de hanche avec un couple alumine/polyéthylène ou métal/polyéthylène. La prothèse dans le bassin est en polyéthylène (plastique de très haute résistance), elle est scellée par un ciment acrylique.

Pour en savoir plus

Sur le même sujet

A la une

  • LE RAPID RECOVERY pour les PTH et PTG

    Lancement du Programme RAPID RECOVERY

    À  la Clinique Saint Jean de Dieu

    Le Programme RAPID RECOVERY est destiné à améliorer la prise en charge des patients opérés, d’une arthroplastie de la hanche (prothèse totale de hanche) et du genou (prothèse totale du genou),

    afin de leur permettre de recouvrer une autonomie suffisante pour un retour à domicile dans les meilleurs conditions possibles.

    vous trouverez la vidéo vous présentant la déroulement de la réunion d'information  en cliquant sur le lien ci dessous :

    Lire la suite

  • LA COXARTHROSE

    Aux Etats unis l’incidence de la coxarthrose dite symptomatique est de 80/100 000 habitants.

    C’est donc une maladie relativement fréquente, dont la présence est fortement corrélée à l’âge : 68 % des arthroses apparaissent chez des patients de plus de 50 ans. Et le nombre de personnes ayant une arthrose va augmenter du fait du vieillissement de la population.

    Lire la suite